climatiseur mobile ou fixe, bien choisir

banniere climatiseur

climatiseur mobile ou fixe, bien choisir

Les beaux jours arrivent et vous commencez peut-être à vous inquiéter pour le rafraichissement de votre logement lors des canicules estivales. N’ayez crainte, l’équipe du CMEE est là pour vous aider !

Fonctionnement du climatiseur

Le climatiseur fonctionne sur le même principe qu’une pompe à chaleur, en exploitant les propriétés du fluide frigorigène. Ce fluide est capable de prélever la chaleur dans l’air et donc de produire un air frais tout en étant respectueux de l’environnement.

L’air frais récupéré par ce processus est ensuite déshumidifié et filtré pour diffuser un air pur dans votre logement.

Pour en savoir plus sur les pompes à chaleur vous pouvez consulter notre article spécialisé.

Les différents types de climatiseurs

La climatisation mobile

La climatisation mobile (dit aussi portable), bien que séduisante pour son prix attractif n’est pas le meilleur choix. Elle est en effet très bruyante ce qui la rend bien souvent inadaptée aux activités pratiquées dans la pièce. Vous pourrez cependant l’utiliser pour un usage très ponctuel.

La climatisation fixe

Les climatisations fixes existent en 3 types.

  • Le climatiseur mural : Il s’accroche en haut des murs. Cela le rend discret, moins sonore et plus esthétique. Il est cependant plus cher.
  • Le climatiseur console : Il s’agit d’une unité à fixer au sol ou au mur, de la même manière qu’un radiateur classique.
  • Le climatiseur gainable : Ce climatiseur est directement installé dans les combles et est donc le plus discret. Il est à installer au moment de la construction ou rénovation d’un logement.

Le climatiseur réversible

Et si on vous disait que votre système de climatisation peut aussi avoir le rôle de chauffage ?

Le principe de la climatisation réversible est d’exploiter au mieux les transferts d’énergies qui surviennent dans le fluide frigorigène. Raccordé à l’unité extérieure, ce type de climatiseur va chauffer votre logement en hiver et le rafraichir en été. A la mi-saison, elle saura adapter parfaitement la température de votre logement à la température extérieure.

Bonne nouvelle, c’est actuellement le seul type de climatisation commercialisable en Europe.

Monosplit ou multisplits ?

Ces deux termes qui semblent à première vue compliqués sont en fait très simple. Il s’agit de la quantité d’unités intérieures reliée à votre unité extérieure. Pour climatiser une pièce vous aurez donc besoin d’un climatiseur monosplit (1 unité intérieure + 1 unité extérieure) et pour en climatiser plusieurs d’une climatisation multisplit (plusieurs unités intérieures + 1 unité extérieure).unité intérieure et extérieure climatisation

Quel climatiseur dois-je choisir ?

Le choix du climatiseur dépend avant tout de la taille de votre logement ainsi que d’autres critères techniques spécifiques. Vous devrez pour cela faire appel à un professionnel pour réaliser le bilan thermique de votre logement.

A l’issue de ce bilan votre installateur saura vous conseiller le modèle à acheter pour répondre à vos besoins.

À titre indicatif voici les puissances recommandées en fonction de la taille de la pièce. Attention, ces données sont à mettre en relation avec les autres facteurs (humidité, etc…).

choisir puissance climatiseur

À chaque climatisation son budget

Comme dit plus haut, les modèles les moins chers sont les modèles portables avec leurs inconvénients. Elles coûtent aux alentours de 250-300 euros.

Pour un climatiseur fixe, comptez au moins 850€ pour de la bonne qualité. L’achat d’une climatisation réversible est fortement conseillé et même obligatoire en Europe car même si un peu plus cher à l’achat (comptez 15 à 20% de plus), sur le long terme elle est beaucoup plus économique puisque vous ferez jusqu’à 40% d’économie sur vos factures par rapport à un climatiseur non réversible.

En ce moment au CMEE nous mettons d’ailleurs les climatisations Nagano à l’honneur. Pour tout achat d’une climatisation Nagano on vous rembourse 150€ !

L’offre est valable jusqu’au 31 juillet alors ne trainez pas 😉 !

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire